Un Kimono Asakusa

Apparue sous l’ère Heian (794 – 1185), le kimono était à l’origine l’adage de l’aristocratie japonaise. Au fur et à mesure des siècles celui-ci se popularisa de plus en plus notamment sous l’ère Edo (1600 – 1868), surtout grâce au Geisha et aux acteurs Kabuki. Le mot signifie littéralement “quelque chose à porter”. De nos jours le Kimono traditionnel est surtout porté lors de cérémonies. Mais on l’a également vu évoluer et se démocratiser pour devenir une pièce incontournable du vestiaire féminin.

Aujourd’hui je vous propose un tutoriel sans patron, pour réaliser un kimono moderne tout en utilisant les techniques de tracés traditionnels de celui-ci. J’ai décidé de le réaliser en coton léger afin de pouvoir le porter comme “veste” durant la période estivale, mais aussi comme surchemise dans les périodes plus fraîches.

Fournitures :

ÉTAPE 1 : Tracer et couper les morceaux :

1. Avant de commencer il va vous falloir prendre quelques mesures. Calculer la longueur de votre kimono en mesurant depuis votre épaule jusqu’à la longueur souhaitée (en comptant que nous ajouterons 20 cm avec la bande-ourlet). Mon modèle mesurant 1.67 m la mesure que j’ai choisie est de 75cm. Pour la largeur celle-ci correspond à la longueur de l’épaule, 12 cm, plus 15 cm. Avant de tracer vérifié que votre épaule mesure bien 12 cm, dans le cas contraire ajouter simplement 15 cm à votre mesure.

( Ce kimono est unisexe, il vous suffit pour en faire une version masculine de remplacer les 12 cm par 14 cm)

2. Dans un kimono le dos et le devant sont une seule et même pièce, il faudra donc multiplier par deux la longueur lors du traçage de celui-ci. Tracez sur votre coton imprimé plié en deux un grand rectangle de 54 cm par 150 cm (1).

3. Marquez sur votre rectangle, de manière discrète, où se trouve votre ligne d’épaule (2).

4. Au niveau de votre ligne d’épaule, sur le milieu devant, faites une marque à 16 cm ainsi que sur la ligne du dos, tracer un arc de cercle entre ces deux points (3). Après avoir tracé celui-ci, tracez une parallèle à la ligne du milieu, celle-ci correspond au bord de votre col (4).

5. De l’autre côté marqué de part et d’autre de votre ligne d’épaule un cran à 20 cm de celle-ci, cela servira de repère pour poser vos manches plus tard (1). Pour vos manches, tracez un rectangle de 40 cm par 15 cm (2). Coupez ces morceaux (corps et manches) 2 fois en ajoutant 1 cm tout autour qui serviront de valeur de couture (3).

6. Pour l’ourlet, tracez dans votre popeline blanche un rectangle de 100 cm par 20 cm, pour obtenir cette mesure additionnez la mesure de votre devant plus votre dos et ajoutez 8 cm (4). Coupez ce morceau 4 fois en laissant 1 cm de couture tout autour.

7. Pour les poignets, tracez un rectangle de 40 cm par 10 cm (1). Pour le col prenez la mesure de votre col sur le corps de votre kimono. Tracez ensuite un rectangle de 8 cm par la mesure que vous venez de relever (2). Coupez les poignets et le col 4 fois en laissant 1 cm de valeur de couture tout autour (3 & 4). Si nous coupons ces morceaux en double au lieu de les plier c’est pour donner plus de tenue au kimono.

8. Coupez 4 biais, 1 de la longueur totale de votre col, 2 de la longueur de vos poignets soient 40 cm et 1 de la largeur total de votre kimono soit 200 cm.

À la fin de cette étape vous devriez vous retrouver avec 12 morceaux de tissus et 4 biais.

ÉTAPE 2 : Le montage : 

9. Commencez par assembler les poignets sur l’un des longs côtés (1). Repassez ensuite les coutures à plat (2). Pour le col assemblez tout d’abord les petits côtés endroit contre endroit (3). Repassez les coutures ouvertes. Puis répétez la même opération sur les longs côtés en repassant les coutures à plat (4).

10. Sur vos manches cousez vos biais pliés en deux à 0.7cm du bord (cette mesure correspond à la largeur de votre pied presseur).

11. Sur vos poignets pliez l’un des bords vers l’intérieur sur 1 cm (1). Assemblez l’autre côté avec votre manche endroit cotre endroit (2). Repassez cette couture vers l’intérieur du poignet (3). Placez ensuite le côté que vous avez replié contre la couture et faites une surpiqûre à l’intérieur de la première côté endroit (4). Répétez la même opération sur la deuxième manche.

12. Assemblez les manches avec le corps endroit contre endroit, en vous servant de vos crans comme repaire quant au placement de la manche (1). Repassez ensuite les coutures à plat vers l’intérieur de la manche.

13. Assemblez le dos endroit contre endroit et repassez la couture ouverte (2). Assemblez ensuite, par une même couture, le dos et le devant, ainsi que la manche, endroit contre endroit (3).

14. Pour poser le col commencé par poser le biais plié en deux à 0.7 cm du bord. Pliez l’un des deux côtés de votre col sur 1 cm et repassez-le (1).  Fixez ensuite l’autre côté à votre col avec une couture à 1 cm, repassez cette couture vers l’intérieur (2). Épinglez ensuite l’autre côté contre la première couture et fixez le avec une surpiqûre passant sur la première couture (3).

15. Pour la pose de l’ourlet répétez simplement les mêmes étapes que pour le col (étape 14). Mais il faudra avant de la fixer au kimono fermer les coutures côtés en vous arrêtant 1.5 cm avant le pli que vous aurez faits sur l’un des côtés (4).

En bonus et comme celui-ci est désormais obligatoire dans les rues, j’ai réalisé un petit masque assortit au kimono en utilisant le tuto que nous vous avons proposé il y a quelques mois. J’ai simplement utilisé des biais pour créer des cordons au lieu des élastiques.

Et maintenant je vous présente quelques photos de ce kimono porté, et photographier dans la Roseraie de l’Île de Puteaux.

Merci d’avoir suivi ce tuto sans patron et je vous invite à partager vos créations sur les réseaux sociaux avec le hashtag #lescouponsdesaintpierre et #kimonoasakusa. Et bien sûr on vous présente également ce kimono en vidéo pour que vous puissiez vous rendre compte de ses mouvements.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*